Quel plaisir que d’avoir partagé ces matins de fin d’été avec les participants des trois ateliers de Parcours paysages.

Même masqués, vous rencontrer a effacé les contrariétés de 2020 : son confinement, les rendez-vous annulés ou décalés, … Déjà heureuse de n’être pas plus affectée par cette pandémie, je le suis encore plus d’avoir expérimenté avec vous les premiers ateliers grand public de Parcours paysages.

A Mirabel-et-Blacons, vous avez affronté le soleil encore très chaud, pour observer les synclinaux de Saoû et de Saint Pancrace. Tirer le trait de leur profil nous a aidé à comprendre leur histoire et celle des vallées.

A Soyans, à pas feutrés nous sommes entrés dans le vieux village pour y sentir et saisir les multiples influences du lieu. Nous n’étions pas n’importe où… mais bel et bien dans le « bien beau village de Chantal », venue le redécouvrir dans la bonne humeur de la petite troupe multi-générationnelle.

Enfin à Allex, le 2 septembre, c’était déjà les vendanges ! Sur les calcaires du mont Brézème nous avons dessiné la plaine et percé le secret de son sol humide : la nappe de la Drôme.

Plus qu’une expérience de paysage, une très belle expérience humaine !

Parcours paysages